Publié le : 24 septembre 20215 mins de lecture

La gestion de la santé et de la sécurité des employés fait partie de la gestion de l’entreprise. Les entreprises doivent procéder à une évaluation des risques pour connaître les dangers et les risques au lieu de travail et adopter des mesures pour le contrôle efficace, àfin que les dangers et risques ne nuisent pas aux travailleurs.

À quoi servent la santé et la sécurité au travail ?

Il est prouvé qu’il existe des techniques et des activités qui empêchent le travail de détériorer la santé des employés. La législation nationale actuelle le définit comme une obligation commerciale de le faire. La législation nationale sur les risques professionnels établit les droits des travailleurs et les obligations de l’employeur d’organiser et de mener des activités de prévention ainsi que de vérifier leur efficacité en termes de sécurité au travail, d’hygiène, d’ergonomie, de médecine et de psychologie. Il établit également la responsabilité de l’employé dans tous les aspects qui concernent sa santé et sa sécurité au travail. Cliquez sur : protection-sante-securite.com

Politique de santé et sécurité au travail.

L’employeur, en consultation avec les travailleurs et leurs représentants, établira une politique de SST aux fins de rédaction, d’application et de communication avec tous les travailleurs. La participation des travailleurs est un élément essentiel du système de gestion de la SST dans l’organisation. L’employeur devrait veiller à ce que les travailleurs et leurs représentants en matière de santé et sécurité au travail soient consultés et informés de tous les aspects de la SST se trouvant à leur travail, et comprennent les dispositions relatives aux situations d’urgence, et doivent être formées à leur concernant. L’employé assure, le cas échéant, la mise en place et le fonctionnement effectif d’un comité de SST, ainsi que la reconnaissance des représentants des travailleurs en la matière conformément à la législation et à la pratique nationale. L’employé consacre des mesures pour s’assurer que les travailleurs sont représentés dans le matériel SST, disponible pour les intérimaires et les ressources nécessaires pour participer activement au processus d’organisation, de planification et de travail, d’évaluation et d’action visant à améliorer le système de gestion de la SST.

Organisation.

L’employeur assume la responsabilité globale de la protection de la sécurité et de la santé des travailleurs et de la direction des activités de la santé et sécurité au sein de l’organisation. L’employeur et les cadres supérieurs doivent attribuer la responsabilité, l’obligation de rendre compte et l’autorité nécessaire en ce qui concerne la mise en œuvre et la performance du système de gestion de la SST, ainsi que la réalisation des objets pertinents. L’employeur doit définir les compétences nécessaires dans le SST (éducation, expérience, profession et formation, ou une combinaison des trois), et les dispositions consacrées au lieu et aux missions dans le travail pour assurer que toutes les personnes, en particulier les nouveaux arrivants sur le poste, le travail et les jeunes travailleurs, ont reçu la formation nécessaire et sont compétentes pour aborder les aspects de la sécurité et de la santé de leurs tâches et responsabilités. Lesdangers et les risques pour la sécurité et la sainte des travailleurs doivent être régulièrement identifié et valeurs. Les mesures de prévention et de protection doivent être appliquées dans l’ordre de priorité suivant : suppression des dangers/risques, la maîtrise du danger/risque à sa source, avec l’adoption de mesures techniques de maîtrise ou de mesures organisationnelles, la minimisation du danger/risque, avec la conception de systèmes de travail sûrs qui incluent des dispositions de contrôle administratif, et lorsque certains dangers et risques professionnels ne peuvent être maîtrisés par des dispositions collectives. L’employeur devrait fournir des équipements de protection individuelle (ÉPI) adaptés, et comprend des vêtements de protection, sans frais pour le travailleur, et mettre en œuvre des mesures pour la médecine au travail. Assurez-vous que l’équipement est utilisé et conservé en bon état.