Les équipes RH sont-elles protégées des risques psychosociaux ?

Les risques psychosociaux accompagnent toujours la vie professionnelle des travailleurs aujourd’hui. Beaucoup de situations perturbantes surviennent au travail. Les équipes RH sont aussi concernées à cette situation ? Que faire pour prévenir aux risques psychosociaux ?

Les équipes de Ressources Humaines sont-elles exposées aux risques psychosociaux ?

La RH représente l’entreprise, elle contribue aussi à la prévention des risques psychosociaux en anticipant et prévenir les risques. C’est la RH qui corrige et réduit les risques et troubles des salariés. Les équipes de ressources humaines ne sont  pas protégées contre les risques psychosociaux parce qu’elles doivent avoir une apparence technique définie par les modifications et obstacles opérationnels, et aussi une apparence psychologique quand elles sont devant la souffrance des personnels. Gérer en même temps ces deux aspects peut provoquer le stress aux équipes de RH. Les équipes RH se trouvent devant les risques psychosociaux à cause de l’intensité et le temps de travail. La charge de travail, la contribution aux différentes instances les mènent à une situation de risques psychosociaux. Les RH sont obligés d’être fortes, ce qui demande une exigence émotionnelle. Elles ne doivent pas montrer ces vraies émotions mais recevoir celle des autres. Et si l’entreprise se trouve en situation de crise, c’est-à-dire si les rapports sociaux se dégradent, les RH peuvent subir des comportements indécents voir une agression physique. Le travail de RH peut risquer aussi à la situation  de burn-out comme n’importe quel autre travail lorsque l’entreprise faite de licenciements, car elles ne sont pas vaccinées contre cette situation.

Comment se présentent les risques psychosociaux ?

Les risques psychosociaux se présentent sous différentes formes. Ils concernent les demandeurs d’emploi qui ont du mal à se faire recruter et les salariés qui ont déjà du travail. Ces situations de risques sont l’ensemble de toutes manifestations de mal-être liés au travail. Le stress, les suicides, les violences et les harcèlements sexuels ou moraux sont des phénomènes de risques psychosociaux. La croissance des risques psychosociaux a un rapport aux changements du travail et à la situation sociale et économique. Ou bien, le contraire, c’est-à-dire, un salarié  face à une tâche monotonie risque de ne plus avoir le goût son travail, mais le prend comme un fardeau  et cette situation va augmenter les risques psychosociaux. Les situations des risques restent encore difficiles à connaitre même s’ils se trouvent dans l’environnement du travail et qui constituent une grande place dans la santé publique.

Comment lutter aux risques psychosociaux ?

Les pouvoirs publics et les partenaires sociaux prennent des mesures pour lutter contre ce phénomène qui ne cesse de grandir. Il y a plusieurs démarches à suivre pour prévenir les risques psychosociaux. Chaque démarche doit se baser sur des principes d’action pour améliorer la santé et la qualité de vie du travailleur. Pour agir contre les risques psychosociaux, il faut aussi faire des changements sur le management et la gouvernance de l’entreprise. Il est très important de permettre aux salariés le droit d’expression pour qu’ils puissent exprimer ses attentes et ses droits. Organiser une formation concernant le travail à faire favorise la croissance de l’entreprise, l’épanouissement des salariés et lutte contre les risques psychosociaux.

 

Les risques psychosociaux et leurs moyens de prévention
Prévention des risques psychosociaux, démarche qualité de vie au travail : Et si on parlait du travail ?