Comment prévenir les risques au travail ?

Risques au travail

Les risques au travail ou risques professionnels peuvent être définis comme étant la combinaison de la probabilité ainsi que les effets de la survenance des dommages qui pouvant sur l’intégrité physique et morale du collaborateur ou du groupe de salariés a l’occasion de l’exercice de ses obligations professionnelles. En effet, c’est devenu une obligation légale dont le non respect peut engager sa responsabilité civile ou pénale. Sur ce, faut-il déjà comprendre au préalable comment bien les prévenir?

Types de risques au travail

En général, il existe 8 principaux types de risques professionnels qui pouvant survenir durant l’accomplissement des obligations professionnelles. A savoir : les risques relatifs a l’activité physique, les risques biologiques, les risques chimiques, les risques relatifs aux déplacements professionnels, les risques relatifs aux équipements professionnels, les risques d’incendie et explosion en milieu professionnel, les risques relatifs aux phénomènes physiques et les risques psychosociaux.

Pour commencer, les risques relatifs aux activités physiques influent sur l’organisme du fait sa répétitivité, tel le cas des troubles musculo-squelettiques ou TMS. En revanche, les risques biologiques peuvent résulter des contacts récurrents avec d’autres personnes ou avec les matières animales ou obtenus avec des épidémies ou pandémies chroniques. Puis, les risques chimiques sont généralement présents dans l’environnement des travailleurs. Par la suite, les risques relatifs aux équipements professionnels font suite à une mauvaise manipulation d’un équipement ou du moins de sa défaillance technique.

Aussi, les risques d’incendie et explosion en milieu professionnel proviennent de la défaillance matérielle ou physique ou chimique. De plus, les risques relatifs aux phénomènes physiques se caractérisent par des accidents de circulation ou des bruits ou de la température ou des vibrations ou voire même des phénomènes mécaniques (chute ou écrasement ou cisaillement ou autre). En outre, les risques psychosociaux résultent souvent du trouble relationnel (tel que l’addiction ou l’épuisement au travail ou le stress ou voire même la violence) du travailleur envers ses collaborateurs ou également des problèmes de gestion managériale. Par ailleurs, vous pouvez également être exposé à des risques climatiques ou des risques de Covid-19, des risques naturels, des risques technologiques… Pour savoir plus, consultez cette page.

Enjeux du risque de travail

En effet, la reconnaissance d’un risque au travail constitue une responsabilité de l’employeur et des travailleurs. Ce qui, par conséquent, peut avoir des répercussions juridiques et légales pour la réparation du dommage subi. Puis, cela peut générer des dépenses importantes pour l’employeur qui a commis une faute professionnelle y relative. Il convient donc à ce dernier de réduire ou supprimer lesdits risques pour en arriver là. Aussi, les risques au travail auront des impacts négatifs sur la sécurité et la santé des salariés ainsi qu’à la production en  entreprise en général…

Conseils pour prévenir les risques professionnels

En général, la prévention au travail consiste à limiter la probabilité des risques ou voire même en supprimant les facteurs de risque. Pour ce faire, il va devoir nécessiter différentes actions ou dispositions à initier au préalable ou au cours de l’exercice professionnel pour garder la santé, la sécurité et le bien-être des travailleurs ainsi que d’améliorer les conditions de travail.

En principe, il faut l’éviter, le combattre, considérer l’état du progrès de la technique, adapter le travail à l’homme, accorder la prévention collective des risques, évaluer ceux qui sont inévitables et remplacer ceux qui sont jugés dangereux par ceux qui ne le sont pas. Ensuite, l’option formation professionnelle constitue une des méthodes productives à recommander.

Puis, certaines précautions peuvent être inscrites dans le règlement intérieur ou la convention collective. Comme la sanction infligée à ceux qui exercent le travail sous l’emprise des produits alcooliques ou tabagiques… De plus, l’employeur doit installer des dispositifs d’alerte et un guide accessible aux salariés a l’IS indiquant les meilleures conduites à adopter en cas de besoin de soins d’urgence ou pour prévenir les secouristes en cas d’incendie ou autre. Par ailleurs, sachez qu’il existe des poursuites qui pouvant engager la responsabilité civile ou pénale de l’employeur si jamais ce dernier ignore ou minimise la mise en place des dispositifs nécessaires pour garantir la santé et la sécurité des travailleurs et qui sont prévus dans le cadre du code de travail…

Faire appel aux prestations d’une entreprise de sécurité incendie à Paris
Thérapie psychologique : les avantages de la thérapie digitale