Les risques psychosociaux et leurs moyens de prévention

Les risques psychosociaux dans l’environnement professionnel font actuellement l’objet de nombreuses études. Ils constituent un risque qui n’est nullement sans conséquences tant pour l’entreprise que pour le travailleur. Pour y remédier, quels sont les moyens de prévention envisageables?

Comment définir les risques psychosociaux

Les risques psychosociaux rassemblent les éléments internes et externes à l’entreprise qui ont un impact négatif sur l’intégrité physique et la santé mentale des employés, les mettant en danger. Ces risques se présentent sous plusieurs formes, associées ou non. Le plus répandu est le stress professionnel qui résulte du déséquilibre entre l’exigence de productivité et les ressources mises à disposition du salarié. Il peut-être ponctuel ou se produire de façon répétée et accumulée. Lorsque la situation persiste, l’individu sombre dans l’épuisement professionnel; appelé communément « burn-out« .  Il y a le harcèlement moral qui est l’action de nuire un ou plusieurs employés par de fréquentes attaques. La violence au travail et les agressions (morale, sexuelle) sont également des risques vus au sein de l’entreprise ou à l’extérieur.

Les moyens de prévention à mettre en oeuvre

Les entreprises doivent lister, hiérarchiser, évaluer et combattre les risques qui nuisent leurs salariés. Elles ont l’obligation de planifier des moyens de prévention au niveau des conditions de travail, au niveau organisationnel et relationnel. Les requêtes doivent être considérées afin d’adapter le travail selon les capacités et les ressources de chacun. Les responsabilités doivent être bien définies. La communication est importante entre l’employeur et l’employé. Pour améliorer la qualité des rapports sociaux et relationnels. Les salariés ont le droit d’être informés et de bénéficier de formations pour affronter les changements dans l’entreprise qui les concernent directement. La sécurité au travail favorise le bien-être collectif et individuel des employés.

Les facteurs de risque et conséquences qui sont bons à savoir

Les facteurs psychosociaux fréquemment cités sont: l’intensification des exigences comme le surcharge de travail pour un délai limité, l’insuffisance d’autonomie et de créativité accordées à l’employé car ses compétences sont sous-estimées, la monotonie dans les activités. Les violences émotionnelles subies par le travailleur créant un environnement conflictuel ainsi que le sentiment d’insécurité au travail (assurance, contrat précaire) sont aussi néfastes. Les risques psychosociaux ont des conséquences sur l’individu lui-même, au niveau de sa santé, pouvant être irréversibles voire fatales comme le suicide. Ces risques ont aussi des impacts sur l’entreprise. Car, ils engendrent une baisse de la productivité. Les coûts à payer sont souvent lourds.

Les équipes RH sont-elles protégées des risques psychosociaux ?
Prévention des risques psychosociaux, démarche qualité de vie au travail : Et si on parlait du travail ?